Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Les lycéens encore victimes de l’impréparation de Jean-Michel Blanquer

Baccalauréat 2021 -

Par / 4 mai 2021

Depuis hier, des lycéens sont mobilisés pour dénoncer le grand flou qui règne dans l’organisation du baccalauréat à un mois et demi des épreuves finales. A l’heure actuelle, le gouvernement prévoit le maintien de l’épreuve de philosophie ainsi que le grand oral et ce, au mépris des conditions matérielles d’études en cette année 2020-2021.

La situation est encore pire dans les lycées professionnels qui sont les grands oubliés des protocoles. Rien n’est prévu pour eux, aucun aménagement des épreuves, aucun contrôle continu, les lycéens concernés se sentent floués et complètement ignorés.

Les étudiants en BTS, déjà mobilisés depuis plusieurs semaines, ont saisi la Cour européenne des Droits de l’Homme alors que leurs épreuves en présentiel doivent débuter la semaine prochaine.

Le ministre, persuadé que les établissements d’éducation n’étaient pas des foyers de contamination importants, fait payer aux lycéens, le prix fort de sa politique de suppression de postes et de diminution de DHG (dotation horaire globale).

Les conséquences sont déjà catastrophiques pour la session du Baccalauréat 2021 : inégalités des chances avec l’absence de remplacement des enseignants mis en isolement, inégalités territoriales fortes selon les établissements et les taux de contamination, inégalités en matière d’enseignements…tout cela entraînant un retard important dans les apprentissages mais aussi une augmentation des phénomènes de stress et d’anxiété incompatibles avec un examen terminal serein.

Les collectivités subissent aussi les restrictions budgétaires alors que les élus et les équipes de direction des établissements s’adaptent constamment aux changements des protocoles sanitaires qui, à chaque fois, entraînent des coûts supplémentaires. Ainsi, le ministère ne débloque aucun moyen pour que les collectivités équipent les établissements en systèmes d’aération, pourtant préconisés par les épidémiologistes.

Le ministre de l’Éducation nationale devrait, dans les jours à venir, faire de nouvelles annonces pour aménager les épreuves du baccalauréat 2021. Il doit entendre, d’autant plus dans un calendrier aussi contraint, les revendications légitimes des lycéens mais aussi des étudiants en BTS mobilisés qui demandent le passage au contrôle continu intégral pour cette année scolaire, pour l’ensemble des filières générales, technologiques et agricoles.

Les sénateurs et sénatrices du groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste soutiennent pleinement les revendications des lycéens et des étudiants en BTS et appellent Jean-Michel Blanquer à procéder au passage du baccalauréat 2021 en contrôle continu intégral.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Un aveu d’échec pour la France

Rupture du contrat des sous-marins australiens - Par / 17 septembre 2021

Les communiqués de presse Une victoire pour nos libertés publiques et notre démocratie

Censure partielle de la loi relative à la sécurité globale - Par / 20 mai 2021

Les communiqués de presse Emmanuelle Wargon, encore un effort !

Prolongation de la trêve hivernale - Par / 3 février 2021

Les communiqués de presse Une opération de communication à peu de frais

Référendum constitutionnel sur le climat - Par / 16 décembre 2020

Les communiqués de presse Une proposition de loi dénaturée par un amendement

Protection patrimoniale des langues régionales - Par / 10 décembre 2020

Administration